Afin de répondre au mieux et en temps réel aux besoins de la personne, les professionnels de HAG sont vigilants à créer des passerelles entre le CLIC et l’ESI.

Dès que l’état du sénior le permet, l’assistante sociale du CLIC le met en lien avec l’animateur de l’ESI. Ensemble, ils créent un pont pour réintégrer le sénior dans une dynamique collective, l’aider à retrouver une place dans la société et favoriser son épanouissement.

 

De son côté, l’animateur de l’ESI reste à l’écoute de chacun pendant les animations, attentif aux fragilités émergeantes autant physiques que psycho-émotionnelles. En cas de nécessité, il relaie son observation bienveillante à l’assistante sociale pour qu’elle se rapproche de la personne en difficulté.

 

Ensemble, ils sont vigilants à ce que le sénior ne sombre pas dans sa fragilité. En étant réactifs, ils offrent à la personne le soutien dont elle a besoin pour rebondir. 

Capture.PNG